Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

p2p:gnunet (lu 638 fois)

GNUnet

GNUnet est une plateforme logicielle pour le développement d'applications décentralisées et anonymes. Tout comme Gnutella, il s'agit d'un projet GNU.

Depuis les remous causés par les révélations d'Edward Snowden, l'intérêt pour ce projet ainsi que des projets similaires est en recrudescence. L'objectif de GNUNet est en effet très ambitieux, le réseau se propose d'être très résistant aux attaques (y compris si de nombreux noeuds sont compromis), anonyme et chiffré.

L'objectif de GNUnet est d'être une brique réseau sur laquelle pourront s'appuyer d'autres applications. Pour le moment, une application permettant le partage de fichiers a été implémentée au sein de GNUnet.

P2P similaires : freenet, retroshare

Le logiciel

Le logiciel en lui-même est modulaire, il comporte :

  • gnunetd, le démon
  • gnunet-gtk, le paquet qui contient des interfaces graphiques écrites en GTK pour les différents modules de Gnunet

Paquets Debian : Gnunet, Gnunet-gtk

Conclusion (2012) : ça marche pas

Réalisé courant 2012, les choses ont pu évoluer depuis…

Youpi, il est dans les dépots Debian ! Je l'installe. Je constate qu'il s'ajoute tout seul dans les daemons au démarrage de l'ordi.

Je ne trouve pas de programme pour démarrer l'interface graphique, j'avais oublié d'installer le paquet gnunet-gtk (ou qt). Etant sous gnome, j'installe la version gtk.

Je lance l'assistant de configuration. La question où j'hésite c'est s'il veut bien stocker les données de Gnunet, je dis oui, et s'il veut lancer le processus gnunet en fond, je dis oui également même si je croyais qu'il était déjà lancé.

Le saligaud continue de m'indiquer en bas à gauche que je suis “déconnecté”, pourtant gnunetd tourne.

Je change les ports dans la configuration avancée, car je suis derrière un routeur avec NAT.

Je quitte l'interface et je la relance, magie, il me dit cette fois-ci “démon lancé”. Merde, il me redit “déconnecté”. Je tente un arrêt de gnunetd depuis l'interface, il mouline.

Conclusion (2019) : ça marche toujours pas

Test réalisé en 2019.

Après tests, les versions dans Debian Testing et Sid ne sont pas suffisamment à jour pour être utilisables, il faut la version 0.11 depuis les dépots 'experimental'.

L'installation se fait avec :

apt -t experimental install gnunet gnunet-gtk
apt install libnss3-tools # est utilisé par certains scripts GnuNet - à installer manuellement si vous n'installez pas automatiquement les paquets recommendés.

Vérifier la version installée :

dpkg -l gnunet
ii  gnunet         0.11.0~pre666-1 i386         GNU's framework for secure peer-to-peer networking (meta)

La première chose à vérifier est de voir si votre Gnunet trouve des pairs dans le réseau. Pour cela, vous pouvez avoir recours à gnunet-peerinfo-gtk (ou gnunet-peerinfo).

L'amorçage du réseau se fait tout seul, je n'ai donc pas eu à écrire dans un fichier de config ou quoi que ce soit. J'ai tout de même ajouté mon $USER au groupe gnunet, puis redémarré la machine.

adduser $USER gnunet

Je ne sais pas si c'est nécessaire, mais étant donné que Gnunet démarre en tant que démon système, et que la doc suggère de le faire, cela peut être utile.

Ensuite, gnunet-fs-gtk vous permettra d'effectuer quelques recherches. Essayez avec des mots-clés simples, comme “test” ou “cat” ou “who”.

Chez moi, les résultats sont rares, mélangés avec d'autres de façon incohérente.

J'ai pu mettre en partage un album de musique… qui est d'ailleurs apparu dans des résultats de recherches, et le téléchargement s'est bien déroulé, mais a échoué lorsque j'ai voulu récupérer d'autres choses.

Voir aussi :

Liens

p2p/gnunet.txt · Dernière modification: le 04/01/2019 à 21h22 par 111110101011