Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

p2p:zeronet (lu 780 fois)

ZeroNet

Le propos de ZeroNet est de permettre l'hébergement de sites web de façon décentralisée. Le projet emprunte des technologies déjà présentes dans d'autres P2P, notamment BitTorrent, BitCoin et NameCoin. ZeroNet se veut une réponse au projet Maelstrom de BitTorrent Inc. Il s'agit d'un logiciel libre écrit en Python.

Pour permettre la distribution des sites zeronet, le logiciel utilise le protocole BitTorrent. Les sites sont stockés dans un unique fichier nommé content.json, qui est signé cryptographiquement (ce qui évite donc la possibilité qu'il soit usurpé). Le simple fait de visiter un site ZeroNet amorce en fait en arrière plan le téléchargement de ce fichier via BitTorrent, c'est à dire que les données sont transmises de la même façon que pour un torrent quelconque.

Zeronet utilise un chiffrement ECC (courbes éliptiques) emprunté à BitCoin pour générer une clé privée et une clé publique.

NameCoin sert à proposer un adressage similaire à DNS pour faciliter la consultation des sites ZeroNet, mais son intégration dans le projet reste imparfaite et expérimentale.

A contrario de ses confrères Freenet et I2P, Zeronet n'implémente pas directement de routage anonymisant : votre vraie adresse IP est visible lorsque vous utilisez le réseau. Zeronet propose cependant d'utiliser Tor pour y remédier.

Publier un site Zeronet

- l'auteur d'un site signe un fichier content.json avec une clé privée. Il peut renouveler l'opération de signature chaque fois qu'il modifie son site pour redistribuer cette mise à jour auprès des autres pairs.

- les clients zeronet récupèrent les contenus mentionnés dans content.json au moyen du protocole bittorrent.

Quelques sites Zeronet

Play (indexeur de contenus BitTorrent)

Play, en mars 2016, ouverture de Play, un site de liens Bittorrent accessible via Zeronet.

A noter que celui-ci utilise des trackers publics qui sont accessibles en dehors de Zeronet, ce n'est que l'indexation des contenus qui s'effectue au sein de Zeronet.

A priori, rien n'interdit d'utiliser DHT (merci eMule), et donc de s'affranchir des trackers publics.

D'autres sites

  • ZeroTalk FR : un site de discussion ZeroNet en français
  • ZeroTalk EN : un site de discussion ZeroNet en belgo-congolais
  • ZeroChat FR : un salon IRC ZeroNet francophone

Liens

p2p/zeronet.txt · Dernière modification: le 26/10/2017 à 23h44 par 111110101011