Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

glossaire:leecher (lu 5448 fois)

Leecheur (et Seeder)

Encore un mot anglais ici à la sauce «on met 'eur' au bout pour faire français», et ça se prononce “liche”. «Leech» veut dire «sangsue» en anglais, et “to leech” veut dire sucer/ponctionner.

Donc un leecheur, dans le monde du téléchargement, c'est une personne qui télécharge mais qui n'offre rien en retour, pas un merci, pas un bonjour, pas un octet, non, quedal !

Pour ne pas être considéré comme un leecheur, il faut en gros jouer le jeu, donc contribuer, qu'il s'agisse de sa bande passante, ou faire ce qu'on attend nous, et ça, c'est un peu variable d'un site à un autre. Donc

Les sytèmes de «ratio» sont censés limiter le leech. Car si vous leechez trop, vous aurez un ratio trop bas, et vous ne pourrez plus télécharger.

Fantastique, non ?

BitTorrent : peers, seeder, leecher

Dans BitTorrent, le nombre de pairs, c'est la somme du nombre de seeders et de leechers.

Sont comptabilisés comme «seeders» les pairs qui disposent déjà du fichier dans son intégralité. Sont comptabilisés comme «leechers», les pairs qui n'ont pas encore obtenu le fichier dans son intégralité.

BitTorrent : Freeleech et Neutral Leech

Sur les trackers privés, le freeleech consiste à ne pas comptabiliser le download, mais à comptabiliser l'upload. Il s'agit donc d'un «cadeau» de façon à faire monter son ratio: pas de pénalité lors du téléchargement, mais un gain possible si vous partagez le fichier.

Le neutral leech se rencontre plus rarement. Cela consiste à ne comptabiliser ni le download, ni l'upload. C'est à dire que le téléchargement n'affecte pas du tout votre ratio. En gros, c'est comme si vous téléchargiez sur un tracker public non soumis au ratio.

BitTorrent : Seeder, et «partial seeder»

La notion de «Partial seeder» permet de mieux comprendre comment sont répartis les leechers et les seeders dans le cadre du réseau BitTorrent. Il s'agit d'une subtilité à comprendre si votre objectif est de renforcer votre ratio.

Imagineons un torrent qui regroupe plein d'albums de musique, sauf que vous n'êtes intéressés que par certains d'entre eux. Vous pouvez demander à votre client bittorrent de se restreindre à ne télécharger que ceux-ci.

Une fois récupérés les fichiers que vous avez demandé, vous ne serez plus “en demande”. Pourtant, le tracker vous comptabilisera toujours parmi les leechers, et non pas parmi les seeders.

La notion de seedeur partiel sert donc à comprendre que parmi les leechers comptabilisés sur un torrent, certains d'entre eux ne seront pas nécessairement en demande. Cette situation reste assez rare, et se présente surtout avec les torrents qui disposent de nombreux fichiers, parmi lesquels les internautes estimeront que certains sont intéressants et d'autres non.

Dans ces situations, il faudra alors tempérer le fait qu'un haut nombre de leechers ne signifiera pas toujours qu'il y a un grand nombre de personnes intéressés pour récupérer de nouvelles données, et cela ne vous aidera donc pas à faire grimper votre ratio.

Voir aussi

glossaire/leecher.txt · Dernière modification: le 04/10/2017 à 11h40 par 111110101011