Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

divers:introduction-au-peer-to-peer (lu 20896 fois)

Introduction au Peer-to-peer

Pour quelles raisons utiliser le Peer-To-Peer ?

Tout simplement car il s'agit du meilleur moyen (à la fois en terme de choix, et de facilité) de se procurer du contenu culturel sur internet :D

Cela n'est pas dû au hasard, et il y a en fait plusieurs raisons.

La première qui a motivée la création de Napster (le logiciel qui a démocratisé ce type d'échanges) était que la quantité de fichiers culturels est tellement abondante qu'il serait trop coûteux de la stocker en un unique endroit1).

Une seconde raison, c'est que quand on met ses oeufs dans le même panier, nous sommes dépendants de la structure qui les détient, ce qui a plusieurs incidences:

  • Si cette structure est attaquée en justice, tout tombe (Cf: Megaupload, mais aussi Napster…).
  • Cette structure peut exercer un contrôle sur les données, choisir de dégrader sa qualité (Cf: Youtube), ou de réduire sa vitesse de téléchargement.
  • Une telle structure ne peut être mise en place que par des groupes qui ont de gros moyens financiers. Libre à elle de choisir les contreparties pour lesquelles nous pouvons accéder aux fichiers.

Voilà en gros pourquoi il est utile de décentraliser, et c'est ce que font les réseaux peer-to-peer (P2P).

Plutôt que de stocker les fichiers en un lieu, vous les gardez chez vous, et c'est *vous* qui les mettez à disposition par le biais de votre ordinateur et de votre connexion internet. Le rôle du logiciel peer-to-peer est alors d'intégrer l'intelligence qui permet de mettre en relation les internautes et leurs ressources. L'échange se fait alors de pair à pair (d'égal à égal) et non plus sur un modèle «consommateur» de fournisseur (serveur) à demandeur (client).

Présentons le paysage...

Nous nous situons en 2014, et le monde du P2P est relativement stable, mais donne aussi naissance à quelques nouveautés…

Parmi les choses qui n'ont pas beaucoup changé au fil des années, les principaux réseaux pour échanger des fichiers sont BitTorrent, le réseau Kad(emlia) de eMule, et SoulSeek.

BitTorrent

Le 1er, BitTorrent, c'est s'lui qu'il é l'plus connu, enfin, le plus utilisé. Derrière le mot BitTorrent il faut en fait distinguer plusieurs choses.

  • Un logiciel, qui s'appelle BitTorrent, et qu'on ne vous conseille pas.
  • Un réseau P2P, nommé pareil, il incarne le monde BitTorrent, et lui on l'aime plutôt bien.
  • Des logiciels, appellés clients BitTorrent, qui se connectent à ce réseau. Par exemple, Deluge, qBittorrent…
  • Des sites web qui sont des annuaires de liens .torrent, à utiliser avec les logiciels pour débuter les téléchargements.

Ces différents termes qui se rapportent à BitTorrent sont expliqués dans notre page BitTorrent.

eMule

Le 2nd, eMule, c'était il y a quelques années un peu l'équivalant de ce qu'est BitTorrent aujourd'hui. eMule est plus ancien, et pendant quelques temps eMule et BT (BitTorrent) coexistaient sans qu'on puisse vraiment dire s'il était préférable d'utiliser l'un ou l'autre. Mais le temps affirme les tendances, et c'est le plus jeune BitTorrent qui récolte en ce moment les suffrages.

eMule possédait des qualités que BitTorrent ne possédait pas à l'origine, en particulier, il implémentait un réseau décentralisé (souvent désigné comme Kademlia, ou juste «Kad»), mais BitTorrent a rattrapé le coup et on retrouve la même chose avec lui sous le terme plus neutre de DHT.

Il est difficile de ne pas parler au passé pour eMule, le logiciel lui-même n'est d'ailleurs plus vraiment en développement. Mais il demeure utilisable.

SoulSeek

Quant au 3ème, sa notoriété est beaucoup plus discrète, il s'agit de SoulSeek. La raison de sa discrétion, c'est que le public auquel il s'adressait à la base est plutôt ciblé, puisqu'il s'agit des amateurs de musiques éléctroniques (plus précisément un sous-genre de celle-ci, appellé IDM). Toutefois, sa communauté est devenue très éclectique, ce qui le rend attractif aux yeux de tout chercheur de musique un peu pointue.

En terme de choix de fichiers, SoulSeek n'est égalé que par quelques communautés BitTorrent spécialisées dans l'échange de musique (comme l'était What.CD, qui a depuis fermé). Par contre, il n'est pas utilisé pour l'échange de films ou d'autres types de contenu.

Le logiciel vit donc encore bien, nous lui consacrons bien sûr un dossier: SoulSeek_reseau

À l'horizon...

Vous pouvez donc utiliser un ou plusieurs logiciels P2P, c'est légal. (voir Le Peer-To-Peer est-il légal ?)

Chacun a des nuances dans son fonctionnement, et a sa manière d'être utilisé, c'est pour cela qu'on écrit autant de documentation à leur sujet :D

Hormis ces 3 réseaux principaux que l'on vient de mentionner, il existe d'autres P2P considérés plus secondaires, parmi lesquels:

  • des P2P mettant en avant l'anonymat et le chiffrement des données (comme Freenet, I2P…)
  • des P2P en désuétude qui n'ont pas séduit les internautes, mais qui sont encore connus de certains utilisateurs
  • …et des P2P émergeants, ou d'un autre genre (comme Popcorn-Time, qui permet le streaming de torrents, ou les systèmes de fichiers distribués).

Nous leur consacrons aussi des dossiers, vous les retrouverez dans Documentation : Logiciels P2P.

Pour le reste, d'autres sections du Wiki pourraient vous être utiles, dont:

  • FAQ, les questions fréquemment posées
  • Glossaire, un lexique orienté
  • Documentation : Générale, sur les réseaux et les autres types de logiciels
  • … bref, tout ce qui se situe dans le menu à votre gauche ;)

Donc si vous ne savez pas trop par où commencer, on vous suggère de vous pencher sur l'un des clients du réseau BitTorrent, ces 2 articles devraient vous y aider: BitTorrent, Guide BitTorrent pour débutant(e)s

1)
Ce principe reste sans doute valable dans le temps, car bien que les serveurs évoluent en capacité, les besoins des utilisateurs progressent également
divers/introduction-au-peer-to-peer.txt · Dernière modification: le 11/10/2017 à 02h01 par 111110101011