Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

p2p:soulseek (lu 26240 fois)

Soulseek

Présentation

Logo de Soulseek Soulseek est un logiciel principalement orienté musique, il fut créé par Nir Arbel qui était l'un des employés de Napster. Il avait initialement pour ambition de se spécialiser dans l'échange de musique éléctronique, son développeur étant plus précisément amateur d'un sous-genre de musique électronique appelé IDM. Regroupant ainsi une frange particulièrement intéressée par la musique expérimentale, soulseek en est devenu un repère pour amateurs de musique underground et indépendante. Une maison de disque Soulseek Records fut d'ailleurs créée en 2002 et regroupe des artistes eux-mêmes utilisateurs du réseau.

Le réseau de soulseek était à la base centralisé, mais fut progressivement amélioré et décentralisé, créant des noeuds hiérarchisés selon la capacité de connexion de ses utilisateurs. Cela a permis d'accroitre la capacité du réseau et d'accueillir un plus grand nombre de personnes. La nécessité de pouvoir héberger davantage de personnes se faisant particulièrement sentir suite à la fermeture du P2P Audiogalaxy, dont une partie des utilisateurs a trouvé refuge sur Soulseek. Parallèlement à cela, soulseek se cantonnait moins aux musiques électroniques et accueille désormais tout type de musique, même si une partie de la communauté préférerait conserver cette spécificité et laisser la musique grand public l'apanage des P2P plus généralistes.

Soulseek facilite les échanges communautaires, permet les messages instantanés et dispose de tchats thématiques, selon les langues, mais certaines salles sont aussi consacrées à certains genres musicaux. Il est possible d'effectuer une recherche parmi toutes les personnes présentes dans une salle précise, ce qui peut parfois faciliter le retour de résultats de recherches. En effet, de par sa décentralisation, il est possible que quelques résultats se perdent en cours de route lors d'une recherche.

Soulseek dispose aussi de certaines fonctions qui facilitent l'échange d'albums. Il est possible de télécharger tous les fichiers présents dans un répertoire, et donc de ne pas avoir à séléctionner les titres individuellement. Il est aussi possible de visualiser la liste des fichiers que partage un utilisateur.

Fonctionnalité contestable, il est également possible de «bannir» les utilisateurs de notre choix, ce qui a pour effet d'interdire à cet utilisateur l'accès à nos fichiers. Cette fonction est censée mettre une pression sur les utilisateurs de façon à ce que ceux-ci soient plus prompts à partager et organiser convenablement leurs fichiers. Le désordre dans ses fichiers, ainsi que le fait de n'avoir que quelques cacahuètes à partager, est plutôt mal vu, d'où le slogan tristement omniprésent sur le réseau «share or be banned». Vous pouvez toujours tenter la discussion avec celui qui vous interdit l'accès à ses fichiers, si vous êtes «en tort» peut-être aurez-vous une explication, mais la plupart du temps, vous tomberez sur des caractériels fort obtus avec qui la discussion n'aboutira à rien. Il est alors recommandé d'aller voir ailleurs, et de faire de votre mieux à l'égard de ce que vous mettez en partage.

Le développeur de soulseek encourage les donations pour l'entretien du serveur et des coûts liés au développement du logiciel au moyen d'une option «d'utilisateurs privilégiés». Cette option est accordée lorsqu'un utilisateur fait un don au développeur en communiquant son pseudo d'utilisateur. Le privilège qui est accordé à l'utilisateur est que celui-ci passe en tête dans la file de téléchargement chez les autres utilisateurs du réseau. Soulseek fonctionne en effet habituellement sur le principe du «premier arrivé premier servi», c'est à dire que si vous téléchargez depuis un utilisateur très sollicité et dont les slots sont tous occupés (les résultats de recherche sont matérialisés en gris clair lorsque c'est le cas), vous devrez probablement attendre1) votre tour. Et il faut avouer que ça n'est pas très dérangeant d'attendre son tour.

Soulseek est le nom du réseau, ainsi que le nom du client officiel sous Windows, auquel succède peu à peu une version appellée SoulseekQT. D'autres clients pour ce réseau existent sous Linux et Mac (voir plus bas)

Le choix musical qu'offre Soulseek est très bon, nous vous recommandons ce réseau particulièrement si vous êtes friands de musique, et que vous ne trouvez pas ce que vous cherchez sur les réseaux de P2P classiques.

Quant à savoir si Soulseek a eu chaud à sa couenne pour des questions légales, il y a bien eu quelques remous. Wikipédia nous apprend que la SPPF (sans la SACEM, dans le cas de Soulseek) avait bien porté plainte en 2008, affaire suivie sur leur forum. En résumé, sans suite car Soulseek n'est pas une entité résidant en France, et que les lois États-Uniennes et celles valable en Europe (notamment la Convention de Berne) ne se recoupent pas. Et hop du balai.

Le réseau fait l'objet d'une légère censure, et certains artistes comme les Beatles ou Bob Dylan sont filtrés des résultats(référence).

Logo Soulseek en pixel-art de toute beauté, se logeant historiquement dans le «SysTray», le même existe en rouge avec les ailes repliées

Clients

  • Le client Soulseek historique, qui n'est désormais plus le client officiellement recommandé.
  • SoulseekQT, le nouveau client officiel propriétaire principalement utilisé sous Windows et également sous Linux où bien qu'imparfait il reste un peu moins buggé que ses congénères.
  • Nicotine+, essentiellement utilisé sous Linux mais légèrement délaissé.
  • MuseekPlus, essentiellement utilisé sous Linux et sous Mac OS X par le biais de iSoul.
  • Forum des clients alternatifs sur le forum Soulseek, à consulter pour se faire une idée de l'état de santé des projets des différents clients.
  • Goseek, sous Android.
  • Soulseex (ssX), non recommandé car propriétaire et développement en suspens depuis 2006, pour Mac OS X.

Autres

  • Soulfind, un serveur (et non un client) SoulSeek par SeeSchloss, à l'arrêt depuis 2006

Voir aussi

1) un click droit puis «get queue» sur un transfert permet de demander le numéro de sa place
p2p/soulseek.txt · Dernière modification: le 03/01/2017 à 11h01 par 111110101011