Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

p2p:bittorrent:mettre-en-place-un-tracker (lu 3805 fois)

Mettre en place un tracker

Introduction : Quelles précautions prendre pour monter un site de liens ?

Tout d'abord la grande question : mettre en place un site de liens est-il légal ?

Allons voir ce qui se passe dans les tribunaux.

Bien que la responsabilité légale de la gestion d'un site de liens est difficile à prouver, des administrateurs français de tracker BitTorrent ont connu des procès (GKS…), sont accusés de tirer des revenus conséquents (quand bien même cela serait faux) et accusés de contrefaçon (quand bien même ils n'hébergent que des fichiers torrent, qui ne sont pas les contenus eux-mêmes, mais des hashs).

Il existe plusieurs pivots de défense. Plusieurs ont été illustrées par les différentes affaires ayant touché les membres de l'équipe Pirate Bay.

Etant donné la difficulté du sujet, nous ne parlerons toutefois pas ici des différents axes qui pourraient servir à tenir une défense devant les tribunaux.

On peut mentionner par contre des pistes qui doivent pouvoir limiter le risque de finir devant des tribunaux.

Ce type de dossier devrait en fait être inutile, puisque : soit vous avez les compétences requises pour vous camoufler, et vous n'avez pas besoin de lire ce dossier. Soit vous le lisez, mais les informations que vous obtiendrez seront toujours insuffisantes pour vous protéger. L'intérêt est donc de donner un ordre d'idée pour les curieux.

NextWarez a écrit une série d'articles qui indiquent comment des administrateurs peuvent tenter de limiter la casse et se protéger d'une possible enquête.

Les trackers

On va pour le moment regrouper différents articles & solutions…

/!\ Doublon avec cette page /!\

bttrack, est fourni par le paquet «bittorrent» dans Debian.

Dans un autre style, il existe également PHPMyBitTorrent.

Imprécision juridique sur les liens magnet:// et les .torrent

Comme vous le savez peut-être, bittorrent peut bien s'affranchir des fichiers .torrent pour fonctionner. Une alternative consiste à utiliser des liens magnet://.

The Pirate Bay en fait l'usage. Dans une certaine mesure, ça peut l'aider à se faire accepter dans certaines législations.

Le fait est que le magnet ressemble davantage à un hash, rien de plus, tandis que le torrent est déjà un micro-fichier qui doit être stocké et téléchargé.

Au final, ni l'un ni l'autre de ces moyens ne devraient être considérés comme étant des liens vers des oeuvres protégées, mais plutôt comme des listings (pour le cas des hashs) ou comme des informations de connexion réseau (dans le cas d'un .torrent).

Les hashs sont déjà massivement employés en ayant pour fonction de vérifier l'intégrité de fichiers, et n'ont a priori aucune vocation à être utilisés dans des sytèmes de téléchargement. C'est pourtant ce que BitTorrent peut faire, mais cela explique aussi pourquoi il est moins évident de décréter que les hashs sont illégaux. Devant les tribunaux, ou auprès de vos hébergeurs, il s'agit d'un argument juridique supplémentaire qui pourrait jouer en votre faveur.

En résumé, songez à utiliser exclusivement des liens magnet.

L'infrastructure Web

TorrentFreak nous narre le cas du site YIFI Torrents (YTS) dans un article: http://torrentfreak.com/revealed-the-secrets-of-yify-torrents-network-140223 Une description du réseau de serveurs utilisé, et de certaines techniques qui permettent une meilleure sécurisation et une meilleure disponibilité des machines.

Un mirroir local

Un peu hors sujet par rapport à cette page, mais mentionnons Bitcannon, un logiciel libre dont le propos est de rendre possible l'usage des bases de données de liens torrent en local (c'est à dire sans utiliser l'interface web du tracker).

Il vous faut toutefois le contenu d'une telle base de données pour l'exploiter. Celles-ci peuvent être fournies par les administrateurs du tracker, c'est le cas pour Demonoïd et KickAssTorrent. L'ouverture de telles archives de torrents au public est courageux, et souhaitable.

p2p/bittorrent/mettre-en-place-un-tracker.txt · Dernière modification: le 21/12/2016 à 15h16 par 111110101011