Outils du site

Outils pour utilisateurs


Panneau latéral

P2PFR:Wiki

documentation:video:comprendre-jargon-release-film (lu 41188 fois)

Comprendre le jargon lié aux releases de films

Le monde de la video comporte en soi un vocabulaire lié au format de fichier (conteneur, codec, résolution, taux d'images par seconde…).

En outre, certaines indications précisent le contexte sur la façon dont ce fichier a été obtenu, par exemple sa source, le pseudo de la personne qui l'a mise à disposition sur le réseau (ce qui correspond au terme «release» en anglais).

Toutes ces informations peuvent vous influencer dans le choix du fichier que vous voudriez vous procurer, il est donc utile que vous les connoissiez.

Ebauche

Pour le moment, recopions ce qui est indiqué dans le Guide BitTorrent 2013:

Le conteneur: (indiqué par l'extension du nom de fichier)

  1. MKV, car ce format est flexible: peut contenir plusieurs langues, sous-titres désactivables…
  2. MP4 ou WebM ou OGV, pas aussi évolués que le MKV, mais modernes, donc pouvant être de très bonne qualité video
  3. VOB, il s'agit du format utilisé par les DVDs, de qualité satisfaisante mais lourd
  4. AVI, autres, l'AVI ne vient qu'en dernier, car les videos qu'il contient seront d'une qualité moindre

Le codec video: (pas toujours indiqué ! à chercher dans les informations de la fiche, sinon peau de zob)

  1. x264, codec de très bonne qualité à l'heure actuelle, il est utilisé sur les Blu-Ray
  2. VP9 ou Theora, rares, formats dont l'intérêt est d'être privilégiés par par les logiciels libres, mais de qualité moyenne.
  3. MPEG2, il s'agit du codec utilisé par les DVDs (contenu dans les VOBs), satisfaisant mais lourd
  4. xvid, autres. Xvid est un vieux codec qui n'est plus très performant. Son intérêt réside dans le fait qu'il peut être contenu dans du AVI, qui offre une bonne compatibilité avec les lecteurs video de salon.

Le codec audio: ça a peu d'importance pour un film

  1. Ogg Vorbis, privilégié pour sa qualité (ainsi que pour des raisons politiques: format libre)
  2. MP3 ou AAC, car on les retrouve communément au sein des films.

Si on avait cherché des albums de musique, on aurait pu s'intéresser à FLAC, qui est un bon format de compression sans perte de qualité. Ogg Vorbis est aussi un bon choix pour la musique.

La résolution

  1. La HD classique (720p) offre un vrai confort et a l'avantage d'être plus légère que la Full-HD (1080p) qui donne des fichiers un peu gros et qui n'apporte pas tant en comparaison.
  2. Sinon, la résolution classique d'un DVD est bien aussi.

La source du rip

  1. Blu-ray (BDRip)
  2. DVD
  3. Autres

Les langues:

  1. MULTI, donc plusieurs au choix
  2. Après, ça dépends de vos goûts, VF, VOSTFR, VO… Il peut aussi y avoir des versions québecoises des films (VFQ).

Les sous-titres sont parfois incrustés (on dit «hard subbed»), d'autres fois désactivables («soft subbed»). En général, avec le MKV, ils sont désactivables.

En choisissant ces critères, il serait cohérent que le film atteigne les 2Go, ce qui en fait un bon candidat pour être téléchargé.

Note 1: pour bien en profiter, utilisez VLC1) ou SMPLAYER comme lecteurs video. Aucun codec supplémentaire n'est à installer.

Note 2: vous ne trouverez pas toujours des MKV, mais si vous en choppez et que vous avez une TV qui lit les fichiers numériques, il se peut qu'elle l'accepte. Voyez les caractéristiques dans le manuel.

Autres choses à expliquer

  • Les termes FINAL et PROPER
  • Les numérotations d'épisodes de séries, une sorte de convention
  • Il peut être utile d'apprendre à refaçonner une version polyvalente en une version davantage compatible, d'autant qu'à cette fin le réencodage de la video n'est pas toujours nécessaire (il suffit de manipuler les éléments du conteneur).

Voir aussi

1)
Avec lequel vous pourrez facilement voir quel type de codecs sont utilisés au sein d'un fichier video, par le menu Outils > Informations Sur les codecs
documentation/video/comprendre-jargon-release-film.txt · Dernière modification: le 04/09/2014 à 21h53 par 111110101011